l'Imâm Tabarî aux sujet des attributs d'Allah

Publié le par abou 'abdiLAHi

l'Imâm Tabarî aux sujet des attributs d'Allah et de l'interprétation


Attabsîr fî ma'âlim DDîn

224H - 310H






Les textes arabes :

http://membres.lycos.fr/visiocap/Tabari_p144.jpg

http://membres.lycos.fr/visiocap/Tabari_p145.jpg

http://membres.lycos.fr/visiocap/Tabari_p146.jpg


http://membres.lycos.fr/visiocap/Tabari_p147.jpg



Traduction 


S’il dit : « je rejette cela, la descende signifie le déplacement et il n’est pas permis de dire qu’il se déplace d’un endroit à un autre car c’est une caractéristique propre aux organismes créés »

il lui sera répondu : Allah ‘azza wa jal a dit : « ton seigneur viendra ainsi que les anges rangs par rangs » Est-il permis de dire qu’Allah viendra ?
S’il répond : Non, cela n’est pas permis à son sujet, ça veut dire en réalité : « l’ordre de ton seigneur viendra ».
Il lui sera alors répondu : Allah – tabâraka wa ta’ala – nous dit qu’il viendra lui et les anges, et toi tu prétends que c’est son ordre qui viendra et non lui-même (houwa). Donc tu dit aussi que ce n’est pas les anges qui viendrons mais leur ordre puisque c’est la signification que tu donne de la venu d’Allah, la venu de son ordre !

S’il répond : « Je ne dis pas ça pour les anges, je le dit uniquement pour le seigneur. »

Il lui sera alors répondu : La venu d’Allah – tabâraka wa ta’âla - et des anges sont un seul discours (un seul verbe pour les deux). Tu prétends au sujet du seigneur que c’est son ordre qui vient et non pas lui-même (houwa), et tu prétends au sujet des anges que c’est eux qui viendrons et non pas leur ordre. Quelle différence y a t’il entre toi et celui qui dit l’opposé : c’est le seigneur lui-même qui vient tandis que les anges, c’est leur ordre qui vient ?
S’il prétend que la différence entre lui et eux c’est que l'ange est une créature d’Allah et qu’il est possible qu’un endroit se vide de sa présence (Zawâl) et qu’il se déplace (Intiqâl). Tandis que pour Allah ce n’est pas concevable.

Il lui sera répondu : Quelle est ta preuve que la venu, la descente (houbout) et le nouzoul (contraire de s’élever) signifient le déplacement et le fait qu’un endroit se vide de sa présence ? Surtout sachant que certains d’entre vous disent qu’il n’existe aucun endroit où Allah n’est pas.
Comment ce fait-il que vous ne conceviez pas que pour le créateur sans début la signification de la venu, de la descente et du nouzoul est différente du déplacement et du vide que vous imaginez.

Et si l’un d’entre eux nous dit : « que dite vous dessus? »

Il lui sera répondu :
Sa signification c’est ce que nous dit le sens immédiat (Dhâhir) du texte. Et il ne nous incombe que la soumission au texte et y croire. Nous disons donc : Notre seigneur viendra le jour du jugement et les anges rang par rangs, et il descend (yahbitou) vers le ciel de la Dounia, il descend (yanzilou) vers elle chaque soir. Et nous ne disons pas que cela signifie que son ordre descend. Au contraire, nous disons plutôt que son ordre descend à tout instant et à tout heure sur l’ensemble de ses créatures tant que celles-ci existent. Il n’y a pas une seule heure pendant laquelle sont ordre ne descend pas. Ca n’a donc aucun sens de spécifier que son ordre descend à un instant particulier vers le ciel puisque le ciel existe continuellement. 


Conclusion:

1) L’imam Tabari rejète clairement l’interprétation. Il refuse d’ajouter le mot « Ordre » (amr) au texte.


2) Il dit clairement que c’est Allah lui-même (houwa) qui descend et qui vient


3) Et il dit clairement que la descente et la venu n’implique pas le déplacement et le vide (Nouqla wa zzawâl).


(Traduction : Visio -qu'Allah le préserve-)



http://labonnereference.forumactif.fr/aquida-et-croyance-authentique-f2/l-imam-ibn-jarir-tabari-sa-croyance-t49.htm

Publié dans Tawhîd Al-Ma3rifah

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article